• Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône

© 2019 by Geraldesign

En ce moment à la Galerie

ÉLÉGIE / Sourav Chatterjee

18 octobre - 23 Novembre

Sourav Chatterjee est un peintre indien né en 1971 à Kolkata (Calcutta).
Il vit et travaille à Marseille depuis mai 2017.

Après des études à l'Ecole des beaux-arts de Kolkata, Sourav s’engage dans une peinture résolument hors des tendances de l’art contemporain actuel, une oeuvre introspective, loin de l’art spectaculaire, consommable et jetable, qui questionne sans relâche la condition de l’homme dans le monde d’aujourd’hui.

Il a exposé dans plusieurs galeries à New Delhi et à Kolkata.

La galerie Le Cabinet d’Ulysse propose aujourd’hui l’exposition Élégie, un ensemble d’oeuvres sur toile et sur papier datées principalement de 2019.

La réflexion de Sourav Chatterjee se nourrit de la connaissance du Mahabharata, long poème épique, l’un des deux textes sacrés fondateurs de l’hindouisme, et notamment le Kali Yuga qui est la 4ème et actuelle période de la cosmogonie hindoue, âge sombre durant lequel l’humanité s’achemine vers la dégénérescence intellectuelle et spirituelle. Ces références littéraires et sacrées, sont confortées par l’actualité et le constat alarmant de l’impact des activités humaines sur la planète, qui envisage scientifiquement un processus d’effondrement global.

La peinture de Sourav cristallise cette terre usée, calcinée, par l’emploi de couleurs évocatrices mélangées parfois à du plâtre ou à de la poussière de marbre. Cependant, dans un souci constant de réévaluer ces sombres présages, le traitement de la lumière,

une lumière douce et apaisante, suggère l’espoir d’un renouveau possible, l’utilisation de la feuille d’or et du pigment bleu souligne la sacralisation de l’instant.
Les figures filiformes qui peuplent cet univers désolé, comme des spectres asexuées, semblent implorer un dieu quelconque ou sont seulement dans l’attente d’un évènement final ou transitoire, l’avènement d’un monde meilleur. Cette humanité abandonnée erre à la surface de la terre ou de la mer, comme le feraient des pèlerins sur un mode expiatoire.

En savoir plus sur Sourav Chatterjee